Règlement d'ordre intérieur

L’école Sainte-Marie est une école fondamentale (maternelle et primaire) organisée par l’ASBL « Ecole Sainte-Marie » dont le président est Monsieur Patrick RAXHON. C’est une école catholique du réseau d’enseignement libre
confessionnel subventionné par la Communauté française.


Notre école est une école chrétienne, cela veut dire qu’on y annonce Jésus Christ et que les enfants y sont éduqués selon les valeurs chrétiennes. Le cours de religion et les célébrations s’adressent à tous les enfants et sont donc obligatoires. Toutefois, c’est dans le respect du cheminement personnel de chacun et dans la compréhension que cette annonce de Jésus-Christ se fera.


1) Raison d’être d’un règlement :
Pour vivre dans la sérénité, l’école se doit d’être organisée. Il est donc normal qu’il existe une loi fondatrice qui règle les relations entre les personnes et la vie en société. On fera donc appel à la bonne volonté des enfants et de leurs parents, d’un côté. Le personnel (directeur, enseignants, maîtres spéciaux et surveillants) se sentira aussi concerné par ce règlement pour que chacun y trouve un cadre de vie favorable au travail et à l’épanouissement personnel.


2) Inscriptions
Conformément au décret du 12/07/2001, l’école se doit d’inscrire tout enfant qui en fait la demande. Les seuls motifs pouvant être invoqués pour ne pas accepter l’inscription sont le refus des projets et règlements du Pouvoir Organisateur par les parents ou l’insuffisance de place.

Les changements d’école peuvent intervenir dans les cas suivants :
• A la fin d’un cycle et avant le 15 septembre. Il y a donc obligation de maintenir votre enfant pendant la durée d’un cycle (Les cycles : 2,5-5 ; 5-8 ; 8-10 ; 10-12.) dans la même école.
• Pour un des 9 motifs reconnus par la Communauté française. Pour permettre aux parents d’inscrire l’ensemble de leurs enfants dans la même école, celle-ci inscrira les fratries avant de procéder aux inscriptions de nouveaux élèves.

La demande d’inscription émane obligatoirement des parents ou de la personne légalement responsable, elle est introduite auprès de la direction de l’établissement. L’inscription concrétise un contrat entre l’élève, ses parents et l’école. Ce contrat reconnaît à l’élève ainsi qu’à ses parents des droits mais aussi des obligations.

3) Conséquences de l’inscription scolaire :
3.1) L’enseignement primaire étant obligatoire, les absences doivent toujours être justifiées par écrit, pour rester dans la légalité. Les seuls motifs légaux sont les suivants :
• L’indisposition ou la maladie de l’élève couvert par un certificat médical ou une attestation délivrée par un centre hospitalier.
• Le décès d’un parent ou d’un allié de l’élève (1er degré : 4 jours, autres: 1 jour).
• Un cas de force majeure ou de circonstances exceptionnelles appréciées par le chef d’établissement. Il est déraisonnable d’assimiler à une circonstance exceptionnelle le fait de prendre des vacances durant la période scolaire. La maîtrise des compétences et des matières dépend de la régularité à suivre assidument les cours et toutes les activités du programme.


Toute autre absence est considérée comme injustifiée et dénoncée au
ministère de la Communauté française.


3.2) Dans l’enseignement maternel, les institutrices vous demandent de les informer en cas de maladie contagieuse et d’absences prolongées.


3.3) L’éducation physique (gymnastique et natation) étant un axe important du développement de votre enfant, ces cours sont obligatoires et les exemptions doivent être justifiées.

4) Les assurances :
4.1) Tout élève est assuré à l’école et sur le chemin de l’école par le Bureau Diocésain à Liège. L’assurance n’intervient pas pour les vols ni pour les dégâts matériels comme la détérioration de vêtements ou la perte de lunettes.


4.2) Tout accident, quelle qu’en soit la nature, dont est victime un élève dans le cadre de l’activité scolaire, doit être signalé dans les meilleurs délais au titulaire de classe. Une déclaration d’accident sera établie par l’école, un volet étant rempli par le médecin. Pour la sécurité des enfants, nous vous demandons d’être vigilants lors des sorties d’école et d’informer systématiquement le titulaire des modalités de retour à la maison (Cfr doc. de sortie !)


5) La vie au quotidien :
5.1.) A l’école Sainte – Marie :
• L’école est ouverte le matin à 07h30 ; c’est seulement à partir de cette heure que s’exerce la surveillance des enfants, même si la grille de la cour est ouverte avant.
• L’après-midi, l’école est ouverte à 13h00. Les enfants qui ne restent pas à midi à l’école attendront donc 13h00 pour entrer dans la cour.
• Les parents veilleront à ce que leur enfant soit bien présent à l’école pour le début des cours le matin à 08h25 et l’après-midi à 13h25. Les cours se terminent à 12h00 et à 15h30. Les retards répétitifs seront à justifier auprès de la direction.
• A 08h15 et à 13h15, les élèves 3e maternelle, de 1ère et 2ème primaire présents à l’école sont tenus de se rendre dans leur classe afin d’éviter un surnombre d’enfants dans la cour de récréation. Ils y sont accueillis par leur titulaire. Les parents qui viennent rechercher leur enfant à la sortie des cours attendent si possible à l’extérieur de la cour afin de permettre une sortie des classes dans de bonnes conditions.
• Les parents doivent éviter de reprendre chez eux des enfants qui doivent manger à l’école. La fiche de sortie, les autorisations et restrictions des parents restent toujours d’application sauf mot écrit. Un contrôle plus strict sera mis en place dès la rentrée. Sans carte de sortie (verte ou rose), l’enfant reste à l’école.
• En maternelle, au 115 Avenue du Chêne : l’accueil des enfants se fait dès 07h30 dans le local de garderie. A 08h15, l’accueil se fait dans chaque classe. Les institutrices vous demandent d’attendre leur « feu vert » pour venir chercher votre enfant.
• Une garderie est organisée le mercredi après-midi de 12h30 à
16h30.
• Une carte verte autorise l’enfant qui en dispose à sortir seul. Une carte rose autorise à sortir seul une seule fois. Sans carte, les enfants attendent un adulte pour le retour.
• Le P.O s’engage à assumer l’accueil des enfants dès l’ouverture de l’école et à exercer une surveillance active pendant les temps de présence des enfants à l’école. A 15h30, les enfants de l’étude et de la garderie joueront dans la cour jusqu’à 16H00. A 16h00, les enfants qui participent à l’étude rentrent en classe. L’étude surveillée se termine
à 16h30. Les enfants qui y participent ne peuvent quitter l’étude avant 16h30. Après, ils rejoindront la garderie. Garderie du soir et étude sont réservées aux enfants dont les parents travaillent. La garderie du soir se termine à 17h30. L’école se réserve le droit de refuser l’accès à la garderie ou à l’étude si les parents ne respectent pas l’horaire et les conditions d’accès.

Règlement des études

Dès l’entrée à l’école maternelle, l’équipe éducative exige auprès des enfants une production de qualité dans les travaux individuels, les travaux de groupes, de recherche, les travaux à domicile, les leçons collectives.


Ce qui fait la qualité d’un travail, c’est :

• le respect les consignes données;
• le sens des responsabilités qui se manifeste notamment par l’attention en classe, l’écoute, l’expression, le souci du travail bien fait, la prise d’initiative;
• la capacité à s’intégrer dans un groupe et à œuvrer solidairement à l’accomplissement d’une tâche;
• l’exactitude des réponses;
• le soin dans la présentation;
• le respect des échéances.


Les travaux à domicile :
En maternelle, les travaux réalisés par les enfants en classe sont communiqués aux parents avec explications à ceux qui le souhaitent. Il n’y a pas de travaux à domicile en maternelle.
En 1e et 2e primaire, seules certaines activités sont autorisées par décret : lire ou présenter oralement ou graphiquement ce qui a été fait en classe. A partir de la troisième primaire, les élèves sont tenus de réaliser les travaux demandés par le titulaire.
Ceux-ci sont adaptés (en longueur et difficulté) au niveau de l’année d’étude (circulaire 57 du 29/05/01).
Ils doivent pouvoir être réalisés sans l’aide d’un adulte afin de promouvoir l’autonomie. Il est important que l’enfant se prenne en charge, apprenne à planifier son travail pour ne pas devoir tout faire au dernier moment. Il est invité à étudier ses leçons à fond (comprendre et reproduire).