Animé par les élèves, notre stand avait fière allure devant l’hôtel de Ville !
Malgré le ciel bleu, il y avait presque plus de vendeurs que de clients, mais l’essentiel était notre présence et la sensibilisation du public verviétois. Les enfants étaient étonnés du bon contact qu’ils avaient avec les « clients » et cela renforçait leur enthousiasme. 
 
photo 1photo 2
 
 
photo 3photo 4
 
photo 5
Pendant que les grands vendent des pochettes de marqueurs, les  élèves de 1°,  2° et 3°essaient de remplir  de pièces de monnaie leur tirelire-voiture « clinique mobile ». 
S’ils la ramènent customisée (même vide !) , elle sera prise en photo et envoyée à Action Damien pour le concours de customisation des tire-lire. Et si la voiture d’un élève gagne, c’est toute sa classe qui sera récompensée : la dessinatrice du conte fera vivre à la classe une activité artistique !
 
photo 6
Victoria a participé au concours , suite à l’exploitation du conte « Soumaya et les drôles de machines ». Ce conte , tout comme le film pour les grands, a sensibilisé les élèves au quotidien des malades de la lèpre ou de la tuberculose, dans un pays comme le Nigeria. 
Bastou (3°B) et sa soeur Ayat (2°A), dont la maman est originaire du Niger, ont apporté des tissus africains pour agrémenter le kamishibaï du Conte de Soumaya. Eliot Dalem a également prêté sa petite voiture africaine faite en métal recyclé, le lépreux le fait dans le conte. 
 
 photo 7
Cette année, on ne « fera pas un gros chiffre »  (200 pochettes vendues, soit « seulement » 25 malades sauvés), mais les élèves se sont montrés très heureux de s’investir pour Action Damien, que ce soit avec leur tirelire en classe  ou lors de leur vente au marché.
Certains ont choisi la vente des marqueurs au lieu de vivre un match, et cela est déjà un bel engagement « citoyen » pour un enfant de 10 ans. 
Chapeau, les petits gars ! …et vive la Solidarité, le meilleur remède contre la maladie de la morosité !